23 oct. 2017

La maison de la nuit - Le serment de Lenobia

Couverture La maison de la nuit : Le serment de Lenobia

Auteures : PC. Cast et Kristin Cast
Editions : Pocket
Collection : Jeunesse
Nombre de pages : 140 pages
Date de parution : 22 Novembre 2012
Saga : La maison de la nuit
Nombre de tome : 12 + 4 Hors série
Format : poche






Évreux, 1788. Avant d’être le professeur préféré de Zoé dans La Maison de la Nuit, Lenobia était « juste » une jeune fille de 16 ans. Fille illégitime d’un puissant baron, elle grandit dans l’ombre de sa demi-sœur odieuse et gâtée, Cécile. 
Mais le destin intervient : soudain, Lenobia embarque sur un bateau, entourée de jeunes filles, direction la Nouvelle Orléans, où elle sera mariée à un homme riche et puissant. Mais un évêque diabolique la remarque lors du voyage… Lenobia doit fuir et se cacher. La jeune fille saura-t-elle échapper aux dangers qui la guettent et reconnaître le véritable amour quand elle le verra ?
"


Au moment où j'ai pris ce roman, je débutais ma lecture du 5ème tome et depuis le 6ème, j'ai un peu stoppé, l'histoire n'avançant pas beaucoup et notre héroïne commençant à avoir un fan club masculin assez important. 
Bref, même si la série de base me freine, j'ai quand même souhaité fortement lire ce petit hors série dont Lenobia est la star, avant qu'elle ne devienne professeur à la Maison de la Nuit ou même un vampire



Avant même de commencer, j'ai eu une crainte à cause de l'épaisseur du livre. Je me dis toujours qu'avec au moins 300 pages, l'histoire peut être bien fournie, en dessous, comme là avec 140 pages, j'ai une trouille que ce soit trop court, trop bâclé et que cela gâche l'histoire, ainsi que l'entousiasme du lecteur. 
Bien que j'en ressorte avec une envie dingue de continuer sur cette lancée, j'admet que l'histoire reste intense, aucun moment de pause pour la pauvre Lenobia !




La jeune fille, alors âgée de 16 ans, se voit offrir une opportunité de changer de vie à la suite du décès de sa demi-soeur, Cécile, d'une famille riche et noble alors qu'elle a le rôle de la fille illégitime. Ce statut a permi à Lenobia de se forger un sacré caractère, une endurence d'esprit qui lui seront un atout face à ce qu'elle s'aprête à traverser. Dans ce changement de vie se glisse une terrible et magnifique histoire d'amour et bien que nos deux protagonistes ne soient que de jeunes adultes, on peut facilement juger de la puissance de cet amour.



Les auteures réussissent leur pari en incluant de bons éléments pour passer un bon moment de lecture. je suis entièrement fan du personnage de Lenobia et en savoir plus sur son passé éclair sur ses choix dans la série de base. Je peux le conseiller pour celles et ceux qui sont rendu aux niveaux du tome 7, celui-ci se glissant entre les tomes 7 et 8, mais si, comme moi, la série semble ne pas avancer depuis le tome 5, l'histoire se lit parfaitement bien.




- Les autres tomes -

Couverture La maison de la nuit, tome 01 : Marquée Couverture La maison de la nuit, tome 02 : Trahie Couverture La maison de la nuit, tome 03 : Choisie Couverture La maison de la nuit, tome 04 : Rebelle Couverture La maison de la nuit, tome 05 : Traquée Couverture La maison de la nuit, tome 06 : Tentée

C'est Lundi, que lisez-vous ? #176

Image result for c'est lundi que lisez vous


Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Gaellane, en France.


On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?

--------------------------------------------------------------------------------------------


- Lu la semaine passée -

Couverture Le livre de toutes les réponses sauf une   
Couverture Le temps des magiciens

~ Lectures du moment ~ 

Couverture La trilogie de la poussière, tome 1 : La belle sauvage

~ A Lire par la suite ~
 




Et vous ?

20 oct. 2017

Give Me Five Books #5 - 5 livres proche du coup de coeur


Le Give Me Five Books est un rendez-vous littéraire initié par Laura Passage qui consiste à présenter 5 livres sur un thème donné sous la forme que l'on veut.


Thème de cette semaine
5 livres proche du coup de coeur


J'ai donc choisis ...

        



J'ai essayé de varié les genres, mais pas facile de différencier un coup de coeur d'un roman proche d'un coup de coeur donc je suis restée dans un genre assez similaire à tous ces romans.

Movie Star, tome 3 - Hollywood

Couverture Movie star, tome 3 : Hollywood

Auteur : Alex Cartier
Editions : Pocket
Collection : -
Nombre de pages : 480 pages
Date de parution : 13 Juillet 2017
Saga : Movie Star
Nombre de tome : 3
Format : Poche






A votre tour d'être celle par qui le scandale arrive pour l'acteur le plus sexy de la planète ! Et bienvenue dans l'univers glamour et hot des icônes hollywoodiennes et dans les fantasmes qu'elles suscitent. Ophélie aux bras de Michael Brown, l'acteur le plus sexy du monde. Ophélie dans le lit de Michael Brown, le fantasme de millions de femmes. Ophélie sur le yacht de Michael Brown, buvant du champagne dans le jacuzzi que tous les paparazzi sur la planète essaient de photographier. Ophélie sur une île paradisiaque avec Michael Brown pour un moment romantique tout autant que torride... Ça, c'était avant. Avant le terrible drame qui a fait basculer la vie d'Ophélie. Aujourd'hui, accompagnée de sa meilleure amie Laure, elle pose le pied à Hollywood pour ouvrir l'agence française de la Ciné Organisation. Mais à peine arrivée, tout lui rappelle Michael qu'elle n'a pas revu depuis quatre mois, depuis le drame. Tout lui rappelle cet homme qui lui a fait découvrir l'amour et les plaisirs interdits – des affichages de pub dans les rue de L.A. où il pose torse nu, jusqu'à son frère, le beau Charlie, devenu un des meilleurs amis d'Ophélie... Alors qu'Ophélie broie du noir, le destin va remettre la passion sur sa route. Mais que se passera-t-il quand Michael Brown apprendra que la petite française qui lui était dévouée corps et âme s'intéresse à un autre que lui ?
"



A l'approche de Hysteria Lane, le nouveau roman d'Alex Cartier, j'ai très rapidement constater que lire ce troisième et dernier tome de Movie Star était essentielle pour ne pas me gâcher la lecture de ce tome par la suite. Bon, cette décision n'a pas non plus été un déchirement, car les deux premiers tomes ayant été une bouffée d'air frais, je savais que je ne pouvais qu'adorer celui-ci également. Cela n'a pas loupé.



C'est donc avec un énorme plaisir que je retrouve Ophélie et Laure, les deux meilleures amies qui, après Deauville et Venise, se retrouvent à Hollywood, berceau des stars et endroit idéal pour percée en tant qu'agents. S'en suit alors l'évolution de ces deux demoiselles dans un environnement de strass et de paillettes, tout en montrant la difficultés du métier. Déjà, rien que le décor de l'histoire fait ver ! La mentalité des habitants, le rythme de vie, mais aussi ce côté ve américain pour deux frenchies que l'on adore ! 




Comme pour le début de la série, nous sommes surtout concentré sur Ophélie et sa vie personnelle, ce qui fait gardé Michaël Brown très présent dans l'histoire. Cette partie de l'histoire est assez intéressante, car elle est loin d'être une histoire plate, tout au contraire, c'est de véritables montagnes russe !
Je n'ai pas toujours été d'accord avec les choix d'Ophélie, soutenant beaucoup les propos de Laure qui est toujours aussi franche ! Cela amène un sentiment bizarre face à la lecture, on est partagé entre l'envie de continiuer en espérant que le personnage se réveille et stopper, mais je déconseille cette dernière solution, car vous manqueriez de sacrés retournements de situation !



La force d'Alex Cartier est non seulement dans la profondeur et le réalisme des personnages, là en l'occurence Ophélie, partagée entre faire sa vie auprès de Michaël et la triste réalité de cette histoire, mais aussi dans la véracité de l'histoire, la douloureuse beauté d'Hollywood ainsi que cette bataille pour se faire remarquer. Il y intègre des scènes hilarantes, émouvantes et ce qu'il faut en scène de rapprochement, voire pour les scènes 18 ans et plus. Ce cocktail fait oublier le temps, oublier la réalité et nous transporte à l'autre bout du monde, supportant notre duo de choc.


Alors, je ne sais pas encore si mon amour pour cette saga s'en ressent, mais même si en matière de romance, je suis loin d'être une experte, je peux classer Alex Cartier comme auteur à connaître, à ne pas lâcher !
Pour résumé : Tu aimes la romance ? Je te conseille la série entière ! Tu es débutant(e) en terme de romance ? Je te conseille la série entière ! Compris ? Alors fonces.





- Les autres tomes -

Couverture Movie Star, tome 1 : Deauville Movie Star 2

19 oct. 2017

#JeudiAutoEdition - Qui sont ces auteurs ? #51



Le #JeudiAutoEdition est un rendez-vous que je suis de très près depuis un petit moment et n'ayant pas toujours une lecture sous la main, je préfère mettre en avant un ou une auteur(e) auto-édité(e), ce qui, je l'espère, vous permettra de le ou la connaître un peu plus et pourquoi pas, la curiosité fera le reste ... 





Cette semaine, c'est au tour de Clarisse Dalle

Clarisse Dalle


Pour commencer, pouvez-vous nous faire une petite présentation rapide pour ceux et celles qui ne vous connaissent pas encore ? (D'où vous venez, les études faites, etc.)

Bonjour, je suis Clarisse Dalle auteure auto-éditée de VII : Le Diable au Cœur. J’habite en région parisienne et je suis en sixième année d’étude en Histoire. J’ai fait plusieurs études, comme une Licence Lettres-Droits, un DUT Métiers du Livre et du Patrimoine et je suis en Histoire à l’heure actuelle.



Quel est votre univers livresque ?


Je pense que j’ai plusieurs univers livresques car je n’aime pas me limiter à tel ou tel sujet. Aussi bien dans mon écriture que dans mes lectures. Je suis sur plusieurs univers. Mais on peut dire qu’un univers prédomine tous les autres : l’univers fantastique de manière générale. C’est-à-dire la fantasy, le fantastique, le merveilleux etc, tous les univers du fantastique. C’est un domaine avec beaucoup de potentiel, même si beaucoup de sujets sont vus et revus. Je pense qu’il y a toujours matière à faire. Et j’aime mêler cela avec de la romance, je l’avoue !





Qui vous a donné l'envie d'écrire à votre tour ? Quel est votre objectif lorsque vous écrivez ? (Donner du plaisir, vous évader, faire partager, etc.)

Ce n’est pas une personne en particulier qui m’a donnée envie d’écrire, mais plutôt un mouvement. Quand j’étais adolescente, mes copines et moi adorions écrire des histoires pour nous amuser. Petit à petit, on a grandi et on s’est détachés de nos histoires. Excepté pour moi, qui ai continué et qui ne pouvait plus s’en détaché. L’amusement avait laissé place au nécessaire.
Mon seul objectif est de provoquer des émotions chez les lecteurs. Et n’importe lesquelles, du moment qu’il ressent quelque chose. Si j’arrive à lui faire ressentir ne serait-ce qu’un centième de ce que je ressens quand j’écris (ou même quand je lis d’autres œuvres) alors j’ai gagné mon pari.






Comment s'est déroulé l'écriture du roman (ou des romans) ?

Le premier de la trilogie VII est écrit et publié, les deux autres sont écrits mais encore en « chantier. »
L’écriture de mes romans se passe, en général, par plusieurs étapes. Je commence par faire le plus de recherches que je peux, pour ensuite commencer à écrire directement. Là, j’ai un plan mais je laisse aussi les idées me guider. Puis, je recopie tout sur ordinateur (les désagréments quand on écrit sur papier…) pour ensuite faire les retouches, et plusieurs réécritures. Etant donné que je suis une éternelle insatisfaite, il y a donc eu plusieurs versions pour le premier tome. Heureusement pour les deux autres, ce ne sera pas le cas, mais il y a déjà plusieurs réécriture, ça c’est sûr.
Ce n’est qu’après que la publication se met en marche.





Vous imposez-vous un rythme d'écriture ou écrivez-vous quand l'inspiration est là ?

Auparavant je ne m’imposais aucun rythme d’écriture, d’ailleurs je ne m’impose jamais rien (c’est un principe de vie : si je n’ai pas envie de le faire, je ne le fais pas –sinon je le fais mal-) Bon, le fait est que maintenant c’est ma profession donc je dois travailler dessus et donc écrire. C’est ma passion donc je m’adapte plus facilement. Néanmoins je ne suis toujours pas adepte d’écrire tous les jours tant de mots. Je peux très bien ne pas écrire pendant plusieurs jours et être très prolifique en une journée. Je m’efforce maintenant d’y travailler un peu chaque jour pour pouvoir caler mon inspiration sur un « certain rythme d’écriture. »





Pourquoi avoir choisi l'auto-édition ?

Parce que j’étais déçue par l’édition classique. J’ai obtenu un contrat d’éditeur et pour diverses raisons, c’est tombé à l’eau avant même que je m’en aperçoive. Je voulais faire découvrir mon histoire, je voulais partager ma passion. J’étais tellement déçue par l’édition classique que je me suis tournée vers l’auto-édition. Et j’en suis ravie !




Comment avez-vous vécu l’enthousiasme des premiers lecteurs ? Le retour des critiques, positives comme négatives.

Comme une sacrée claque ! Je ne m’attendais pas du tout à de tels retours. Je pensais que quelques personnes aller aimer, généralement des adolescents ou des jeunes adultes. Mais j’ai eu des retours d’adultes qui ont adoré et qui ont été surpris par leur lecture. Mieux encore, j’ai eu des personnes complètement fan de mon univers et de mes personnages. Je ne pouvais espérer mieux et je reste encore surprise que mon histoire plaise autant !





Comment s'est passé le choix de la couverture du roman ? Y avez-vous participé ? Si non, qu'auriez-vous changé ?

J’ai collaboré avec Eloïse De Blas qui est l’illustratrice de la trilogie. Je lui ai donné une pleine liberté. Je ne voulais aucun cliché et une couverture différente des autres sans être trop complexe. Je ne lui ai donné quasiment aucune limite… et ça été un enfer pour elle ! Elle pouvait faire ce qu’elle voulait et j’avais hâte de voir sa vision. Je voulais son travail, sa touche sur mon roman. J’avais et j’ai une pleine confiance en son talent, en elle. Et je n’ai pas été déçu ! Je n’aurais jamais imaginé une telle couverture et j’ai adoré de suite.
J’y ai participé pour la mise en forme ainsi que pour les caractères graphiques. Personne à part elle n’aurait pu mieux dépeindre l’ambiance de ce premier roman.






Si vous pouviez donner vie à l'un de vos personnages, lequel choisiriez-vous et pourquoi ?

Quel choix difficile ! Comme tout auteur, j’aime mes personnages d’un amour inconditionnel. Et j’estime, en tout subjectivité, que chacun d’eux méritent de vivre (peut-être pas Peals, j’avoue…)
Après ce choix cornélien, je choisis Save. Parce que petit 1 : c’est l’Archange Sauveur. Et petit 2 : on devrait tous avoir quelqu’un pour nous sauver de temps en temps. Archange ou pas.






Sur quel projet êtes-vous en ce moment ?

Sur le deuxième tome qui me demande beaucoup de temps et d’énergie. J’ai aussi plusieurs nouvelles en cours, certaines en lien avec la trilogie, d’autres non.
Un autre projet en est à ses débuts, mais il est en cours de réflexion et ne verra pas le jour avant quelques années…






Auriez-vous des conseils d'écriture pour nos jeunes débutants ?

Lisez, quoi qu’il arrive.
Ecrivez, quoi qu’il arrive et même si vous n’aimez pas. Plusieurs jets sont importants.
Et si vous avez peur, c’est que vous êtes sur la bonne voie : lancez-vous.





Un petit mot pour la fin ?


Merci d’accorder du temps et de la visibilité aux auto-édités ☺ !